Blog Atlas Sahara Nature

Pourquoi le prix d’un billet d’avion ou de train augmente-t-il petit à petit ?

Pourquoi le prix d’un billet d’avion ou de train augmente-t-il petit à petit ?

Si vous n’étiez pas déja au courant, les vendeurs de billets d’avion et de train sur Internet ont mis en place des astuces pour vous faire payer plus cher. Ces systèmes carrément douteux sont très répandus et c’est à cause d’eux que le prix de votre billet augmente du jour au lendemain voire d’une minute à l’autre… Alors, comment ça marche ? Et surtout, comment on s’en débarrasse ?

Dans la course au profit, tous les coups bas sont permis, le but ultime étant tout simplement de vous faire payer plus cher pour la même chose, et de vous pousser à acheter. Voici donc comment faire pour payer le prix juste de votre transport, et ne pas vous laisser escroquer par les gros sites de vente en ligne.

Cookies et IP Tracking : voilà pour les termes barbares derrière lesquels se cachent deux méthodes éprouvées par les vendeurs pour vous « repérer ». On explique.

Les cookies

Qu’est-ce-que c’est ? Une petite trace déposée par le site marchand sur votre ordinateur. Elle ne contient pas grand chose, mais juste assez pour que le vendeur vous reconnaisse. Les cookies servent d’ailleurs à vous identifier sur tous vos sites préférés (Facebook, Gmail, …), à la différence que vous n’êtes pas obligé de rentrer votre mot de passe pour le récupérer.

Comment ça marche ? A chaque fois que vous demandez une page au vendeur, vous lui envoyez votre petit cookie, qui en gros dit « Hey, c’est encore moi ! ». Si vous demandez le prix d’un même billet à plusieurs heures d’intervalle, le site se permet alors de s’octroyer un petit bonus, à vos frais bien sûr.

Comment s’en débarasser ? Très simple : votre navigateur possède un mode « navigation privée ». Pour Firefox et Chrome, il s’active en cliquant sur Fichier > Nouvelle fenêtre de navigation privée. Ainsi vous n’enregistrerez pas les cookies et enverrez aux sites des cookies « neufs » qu’il ne reconnait pas.

L’IP Tracking

Qu’est-ce-que c’est ? Votre adresse IP est une suite de nombres qui vous identifie sur Internet. C’est ce qu’utilisent les ordinateurs pour communiquer entre eux sur la Toile. D’ailleurs, derrière chaque nom de domaine se cache une IP, par exemple lorsque vous tapez babel-voyages.com dans votre navigateur, cela revient à demander notre ordinateur (serveur) qui a pour IP 91.121.152.25

Comment ça marche ? Lorsque vous recherchez votre billet, vous communiquez avec le site marchand. Au niveau ordinateurs, ça revient à un échange de zéro et de un entre 121.13.124.54 et 211.43.241.1. Si vous revenez, le serveur vous reconnaît et se dit « ah tiens revoilà 211.43.241.1, il a l’air de vraiment vouloir son billet !… » Notez que l’adresse IP dépend de votre connexion : pour la plupart d’entre vous, il s’agira de l’adresse de votre box Internet (ou pour ceux qui se connectent au travail, de celle de votre réseau d’entreprise).

Comment s’en débarrasser ? (La manière simple) Lorsque vous êtes prêts à réserver, changez d’ordinateur, ou de réseau ou de smartphone. Votre adresse IP est liée à votre box, alors vous pouvez par exemple vous connecter sur le wifi de votre voisin, d’un ami, sur un wifi public, ou au travail et vous ne serez pas reconnus ! Le site vous proposera alors le prix « de base ». Autre solution, commandez votre billet avec votre smartphone, en utilisant la 3G (pensez à désactiver votre wifi !).

Comment s’en débarasser ? (La manière geek) Il existe toutes sortes de façon de cacher votre adresse IP, toutes plus ou moins complexes. La plus « simple » consiste à installer un module à votre navigateur qui cachera votre IP derrière un proxy (FoxyProxy pour Firefox ou Chrome). Nous n’entrerons pas dans le détail de ces méthodes.

Dans tous les cas, même si vous vous connectez depuis le wifi du voisin, n’oubliez pas d’activer le mode de navigation privée ! Et si vous utilisez Internet Explorer… il est temps de changer de navigateur ;-)

Et tout ça c’est bien légal ?

Malheureusement, ça n’est pas (encore ?) illégal. Mais la CNIL (Commission Nationale Informatique & Libertés) planche dessus.

On est là face à une faille juridique car il s’agit clairement de faire payer « à la tête du client ».

Cette technique permet d’une part de se faire une petite marge supplémentaire, mais aussi de pousser l’internaute à l’achat. Si on voit que le prix augmente d’un jour sur l’autre, on peut penser qu’on a tout intérêt à réserver aussi vite que possible, avant qu’il ne soit trop cher. Autrement dit, une belle arnaque.

Paranoïaque ? À peine !

Certains diront qu’il y a aussi le fait que plus on s’y prend tard, plus le billet coûte cher. Oui, mais pas que. Le billet est même parfois moins cher quelques jours avant le jour J… Les grosses compagnies utilisent des calculs complexes pour déterminer le prix des billets (pour les courageux, Wikipédia : le Yield Management). Il s’agit en gros de partir du principe que si les places partent rapidement, on augmente le prix. A l’inverse, on bradera les dernières places juste avant le départ pour partir à plein. Les places sont aussi parfois délivrées par lots, et chaque lot voit son prix attribué en fonction des ventes des lots précédents, revu à la baisse ou à la hausse.

Il est donc très difficile de trouver son billet au meilleur prix. La meilleure façon restant de reconnaître une bonne affaire quand on la croise… Pas toujours évident nous direz-vous ! N’oubliez donc pas ces petites astuces pour payer le prix juste !

Blog randonnee et trekking au maroc

Au coeur d’un paysage de hauts sommets, découverte de la vie berbère authentique : cultures en terrasses, maisons de pisé ou en pierre, scène de la vie agricole. A cette approche, nous ajoutons la quiétude du lodge du Toubkal, petit hébergement de qualité accessible uniquement à pied, puis le charme de la Casbah du Toubkal, ancienne résidence dont vous apprécierez chambres, hammam et terrasses panoramiques.